It’s a London thing.

Hello les filles !

Aujourd’hui plutôt qu’un look, j’avais envie de vous parler de Londres. Alors certes, je vous en parle déjà beaucoup, notamment dans la section Bons Baisers de Londres (bientôt une nouvelle MAJ avec plein de nouvelles adresses, et notamment une liste de mes marchés préférés !), mais ici c’est plutôt de ma relation à Londres dont j’ai envie de vous parler, et du côté expatriation. Attention, ça risque d’être long !

IMG_2208

FullSizeRender (1)

Je ne sais pas si je saurais vraiment qualifier mon rapport à cette ville. La première fois ou je suis venue y vivre, c’était en 2010, et un peu par dépit car nos projets Américains avaient vite été réduits à néant à cause des sempiternels problèmes de VISA. Du coup Londres, c’était un peu la solution de secours. Si j’avais su… Dès les premiers jours, j’en suis tombée éperdument amoureuse. Et oui, je vous parle bien d’une ville ! A l’époque, j’étais dans l’ouest Londonien, du côté de Notting Hill et de ses jolies maisonettes, et j’ai découvert les endroits les plus touristiques: Portobello, Oxford Street (mon paradis devenu mon enfer, mais on en reparlera), Kensington et tous ses musées (gratuits !) immenses et tellement beaux que je passais des après-midi entières d’un musée à l’autre, Kensington Garden aussi et ses jolies allées fleuries, son lac, et puis la neige qui recouvre la moitié de la ville, et qui lui donne un côté magique, particulièrement au moment de Noël. C’est ici aussi que j’ai découvert la mode. Je m’y intéressais déjà avant bien sur, mais je l’ai réellement découverte à Londres, loin du style français trop formaté à mon goût. Non pas que j’aie un style hors norme, mais j’ai découvert un florilège de styles différents, de personnes différentes, et surtout une cohabitation presque parfaite entre toutes ces personnes. Pas de mecs dégueulasses qui te sifflent / t’insultent si tu as le malheur de sortir en jupe ou de porter quelque chose d’original (coucou le harcèlement de rue !), pas de crainte de rentrer seule après 23h, de demander mon chemin.  Juste des gens qui vivent dans une ville tellement cosmopolite que la différence fait partie intégrante de leur vie, et qu’ils l’acceptent, et la valorisent au plus haut point. Ces 6 mois au total m’ont permis de redécouvrir cette ville d’un nouvel oeil.

IMG_2842

FullSizeRender (2)

Le retour à Lyon a été rude. Très rude, mais il a fallu s’y faire, j’ai continué mon petit bout de chemin, en gardant dans un coin de ma tête qu’un jour, j’y retournerai pour de bon. C’était en 2011.

Il y a un peu plus d’un an, ma soeur est partie s’y installer pour rejoindre son copain. Ca a été un premier déclic, j’étais à Lyon depuis 3 ans, avec une situation professionnelle qui ne me convenait plus vraiment, et une grosse envie de renouveau. Petit à petit, j’ai réactivé mes contacts, fait savoir que je voulais repartir à Londres pour m’y installer. C’était une étape importante pour moi, dans le sens où si je gardais l’idée pour moi, ça ne pourrait pas se concrétiser. J’avais besoin d’en parler pour faire savoir que c’était un projet réel, pas juste une idée en l’air. C’est comme ça que j’ai décroché un entretien chez Farfetch, puis 2, puis 3, et que j’ai finalement été embauchée. Tout s’est fait très rapidement, puisqu’un mois plus tard, je partais m’installer outre manche pour commencer un nouveau job, et un peu une nouvelle vie ! Quentin est quant à lui parti à Paris, et on gère d’une main de maître la relation « longue » distance (merci Skype !). Avec un peu d’organisation, on arrive à se voir tous les mois / mois et demi, et chacun peu se concentrer sur son boulot quand on n’est pas ensembles, chose assez importante pour lui comme pour moi :)

D’ailleurs cette fois, je suis revenue « en adulte », avec un vrai boulot pile dans le secteur dans lequel je voulais évoluer. J’ai trouvé une coloc en moins d’un mois, et ma nouvelle vie de Londonienne a enfin pu commencer. Je ne vais pas vous mentir, les premiers temps sont rudes. Je suis arrivée en plein hiver, et mon rythme à totalement changé. Je passais d’une ville assez « tranquille », à une capitale de 8 millions d’habitants, où tout va à 100 à l’heure. Le métro bondé matin et soir, le nouveau boulot qui demande un temps d’adaptation, ne serait-ce que pour la langue… je parlais déjà anglais, mais travailler en anglais, c’est encore autre chose, et mine de rien au départ, c’est crevant. Du coup le soir je rentrais, et à 21h j’étais au lit, épuisée. Et puis petit à petit j’ai pris mon rythme. J’ai trouvé une alternative au métro – qui me mettait de mauvais poil de bon matin – et depuis vu que je n’habite pas très loin de mon boulot, soit j’y vais à pieds, soit en bus. Parler anglais au quotidien est peu à peu devenu un automatisme, je n’y fais plus attention maintenant. Au départ, je voulais tout faire. Sérieusement, cette ville est fantastique parce qu’il y a constamment de nouvelles choses à voir, à faire, à visiter… Mais il faut choisir. J’ai la chance d’avoir ma soeur et plusieurs amis français installés ici, et également d’avoir une équipe géniale au boulot, qui me permet d’alterner sorties entre français et avec des anglais. Je rencontre aussi beaucoup de nouvelles personnes, souvent expatriées. Le contact est beaucoup plus facile par ici, en règle générale je repars toujours d’une soirée en ayant rencontré à minima 2 ou 3 nouvelles personnes, que je vais revoir.

IMG_3007

FullSizeRender

Ca fait 5 mois aujourd’hui que je suis à Londres, et je n’ai jamais été aussi heureuse d’avoir pris la décision de partir. Cette fois c’est dans le nord est Londonien que j’ai élu domicile (je vis à Angel et je travaille à Old Street), et je m’y sens tellement bien ! J’aime cette ville pour les gens qui y vivent, pour le flegme des anglais, pour son aspect ultra cosmopolite, pour son thé, pour ses concepts complètement farfelus parfois, pour sa culture bouillonante, pour son architecture particulière, bien loin des immeubles de style Haussmanien, pour son dynamisme économique (je n’aurais clairement pas pu trouver le poste que j’occupe actuellement en France), pour sa culture d’entreprise, ses marchés, sa folie, son avant-gardisme… Je ne méprise pas la France loin de là, et je compte y retourner un jour pour sur, mais en attendant ma vie ici est une réelle bouffée d’air frais.

Merci Londres <3

IMG_1941

IMG_1214

IMG_2794

IMG_2948

IMG_1204

IMG_1197

26 Comments

  1. Très joli article ! En tant qu’expatriée, cela fait du bien de voir que d’autres partagent les mêmes sentiments, gèrent une relation à distance et restent attachés à la France tout en aimant l’étranger.

    • Céline Reply

      C’est exactement ça :) je pense qu’on est pas mal d’expats à avoir ce ressenti !

  2. Ah là là ! Vraiment tu me donnes envie de partir, je ne sais pas vraiment ce qui me retient en fait ! En tout cas, super article, bien écrit et qui donne tellement envie de s’installer à Londres ! Merci !

  3. Très bon article!
    J’ai découvert ton blog en m’installant à Lyon il y a deux ans.
    Je suis allée à Londres pour la 1ère fois en février, et tes bonnes adresses m’ont été bien précieuses … merci! (Gros coup de cœur pour cette ville d’ailleurs!)
    J’attends avec hâte la MAJ de tes bons plans londoniens.
    D’ici là, continue d’en profiter!

    • Céline Reply

      Je me dépèche de faire la mise à jour promis ^^
      Je retourne quelques jours à Lyon à la fi ndu mois, j’ai vu qu’il y avait pas mal de nouveautés aussi, j’ai hâte !

  4. Alors là, merci pour ce très bel article ! Ca tombe bien j’y retourne dans une semaine (mais seulement pour quelques jours!). Londres est aussi une ville qui me fait rêver et j’espère pouvoir m’y installer aussi un jour ! En attendant, c’est un plaisir de suivre ton quotidien dans cette ville <3

    • Céline Reply

      Merci Pauline <3
      Profite bien de ton séjour alors, je crois les doigts pour que le soleil revienne !!

  5. Un vrai régal ce petit article sur cette magnifique ville qu’est Londres ! Je m’apprête à y vivre pendant un an à partir de septembre, ton article m’en donne encore plus envie ! J’ai hâte de découvrir toutes les bonnes adresses que tu conseilles.

    • Céline Reply

      Hey, tu seras bientôt londonienne aussi alors :) tu vas voir, c’est encore mieux d’y vivre, et tu auras tout le temps nécessaire pour découvrir la ville c’est chouette !

  6. Quel bel article! Je te suis depuis longtemps mais commente rarement… Mais là je suis tellement touchée par ton article et m’y reconnais tellement dedans que c’etait obligé! Je reviens à Lyon apres de deux ans passés à Londres et pour l’instant c’est duuuuuur. Tu as trouvé les mots parfaits pour décrire mon attachement a cette ville. C’est simple je l’ai aussi tôt transférer l’article à mon chéri et ma soeur! Je te souhaite de continuer à tnépanouir là bas

    • Céline Reply

      Oooh, on dirait qu’on a un peu la même expérience effectivement, je compatis à 100% <3
      J'imagine qu'après 2 ans le retour doit être d'autant plus difficile, mais Lyon est une ville géniale aussi, le jour ou je retournerai en france ce sera à coup sur à Lyon :)
      Et maintenant avec l'Eurostar c'est encore plus facile de venir !! (je le teste à la fin du moi ^^)

      xx

  7. Super article!! Ah, depuis le temps que je veux y aller et m’ y installer… Bisous et bonne soirée! <3

  8. Très chouette article dans lequel je me reconnais beaucoup ! J’ai vécu le même coup de cœur en partant m’installer à Milan pour mes études et le même déchirement quand j’ai du rentrer en France, résultat comme toi je me suis débrouillée pour vite retourner y vivre, et une fois là bas tout me semblait plus beau, plus simple, plus cool ! Aujourd’hui je suis de retour à Paris pour le travail mais j’espère trouver une opportunité en Italie rapidement pour ne plus jamais quitter ce beau pays :) Merci en tout cas de nous faire partager ton expérience, c’est top que tu concrétises tes rêves et en plus dans une ville dingue comme Londres !!!! Bisous !

    • Céline Reply

      Aaaah, comme je te comprends ! je ne pensais même pas pouvoir avoir un tel coup de coeur pour une ville, jusqu’à ce que je vienne m’installer ici. C’est dingue quand on y pense :)
      Je te souhaite de retourner à Milan dès que possible ! x

  9. C’est génial que tu te sentes aussi bien dans cette nouvelle vi(ll)e ! Tout le monde n’a pas le courage de franchir ce pas mais toi tu as réussi à merveille ! Félicitations ! :)

  10. Ce que j’apprécie le plus dans l’article c’est ton courage de quitter ta zone de confort et aller vers l’inconnu! Comme tu l’as dit dans l’article, ça demande un peu d’efforts (même pour ton chéri, que je trouve cool de vouloir partir dans cette aventure avec toi) mais ça vaut tellement le coup! Bravo à toi et ton chéri!

  11. Je te comprends tellement … c’est une ville où j’aimerais beaucoup vivre aussi, pour toutes les raisons que tu as émunérées, l’insécurité parisienne ou française en général étant l’une d’elles (et le harcèlement !). Ils sont bien plus tolérants c’est sûr… Bon en attendant, j’y vais régulièrement en touriste, ce n’est déjà pas si mal ! bizzz

  12. Londres est une ville que j’ai beaucoup aimé visiter, mais c’était déjà en 2006, et j’ai très envie d’y retourner prendre une bonne semaine de vacances. J’avais adoré me promener dans ses rues et échanger quelques mots avec ses habitants, très ouverts. (:

    J’ai toujours voulu m’expatrier un temps, quelque part, à Londres ou ailleurs. Mais après avoir passé une semaine à Amsterdam, en 2013, je crois que c’est définitivement la ville où je pourrais vivre quelques temps. Le climat est bien plus paisible qu’en France, et ça, ça fait tellement du bien.

    En tout cas, tu me donnes encore plus envie de retourner voir Londres. (:

  13. Je suis tellement ravie que tu ais pu trouver ta voie dans cette superbe ville, tu me donnerais presque envie d’y partir, j’ai juste peur du temps par la haut! J’ai choisi Barcelone et c’est une ville aussi très cosmopolite, j’adore m’y balader, il y a tellement d’ambiance différentes! Je partirai bien me faire un weekend londonien dès que j’ai le temps! :)

  14. Je suis tellement d’accord.
    J’ai rencontré mon copain anglais en France, mais après y être allée en vacances pendant quelques mois, un matin, je me suis levée et j’ai pris la décision de venir vivre à Harrogate.
    C’est certainement la meilleure décision de ma vie.
    La vie ici est tellement plus agréable, il n’y a aucune pression inutile, les gens sont d’une gentillesse incroyables et ne sont pas du tout intrusifs.
    Je me sens en sécurité, je peux rentrer toute seule le soir, personne ne juge la façon dont je m’habille…
    Niveau boulot, j’ai mis 1 semaine à trouver. Le salaire est à la hauteur de mes competences, les anglais sont adorables et pas jaloux au travail.
    La seule difficulté, ce fut le mal de tête continuel de parler anglais pendant les premières semaines…
    Merci pour cette article ! Et bonne continuation à Londres ;-)

Reply To Louise Grenadine Cancel Reply

Navigate